English Français Español

Mise à jour réglementaire - 29 mai 2020

Mise à jour sur les exemptions

La FMCSA accorde une demande d'exemption de montage de pare-brise Lytx
Le 21 mai 2020, la Federal Motor Carrier Safety Administration (FMCSA) annoncé l'approbation d'un demande d'exemption de Lytx Inc., permettant aux systèmes avancés d'aide à la conduite de Lytx d'être montés plus bas dans le pare-brise des véhicules utilitaires que ce qui est actuellement autorisé. L'exemption est en vigueur du 21 mai 2020 au 18 mai 2025.

La FMCSA accorde une demande d'exemption pour l'identification arrière et le placement de feux de gabarit Laydon Composites
Le 18 mai 2020, FMCSA annoncé l'approbation d'un demande d'exemption de Laydon Composites Ltd., permettant aux transporteurs routiers utilisant le dispositif aérodynamique OptiTailTM de Laydon d'avoir des lampes plus basses que ce qui est actuellement autorisé. L'exemption est en vigueur du 18 mai 2020 au 19 mai 2025.

La FMCSA refuse la demande d'exemption de couchette-couchette PTS Worldwide
Également le 18 mai 2020, FMCSA annoncé le refus de PTS Worldwide Inc. demande d'exemption. PTS avait demandé que ses chauffeurs soient autorisés à diviser les 10 heures requises dans la couchette en segments de quatre heures et six heures ou de cinq heures et cinq heures. Le 15 novembre 2019, CVSA soumis des commentaires indiquant que la FMCSA devrait achever le programme pilote à couchettes doubles prévu à l'origine pour recueillir des données sur les incidences de cette demande sur la sécurité avant de prendre une décision.

La FMCSA accorde une demande d'exemption pour les HOS de logistique extrême
Également le 18 mai 2020, FMCSA annoncé l'approbation d'un demande d'exemption d'Extreme Logistics LLC permettant aux chauffeurs de la société qui organisent des feux d'artifice d'exclure les couchettes et les heures de repos de la fenêtre de 14 heures pendant la période du 28 juin au 8 juillet de l'indépendance. L'exemption est en vigueur du 18 mai 2020 au 19 mai 2025.

Suivi des exemptions actives CVSA
CVSA maintient un liste des exemptions actives délivré par FMCSA. Le suivi des exemptions se trouve sur www.cvsa.org sous l'onglet «Inspections» en haut de la page.

Lettres, pétitions et commentaires de l'ACVC aux engagements réglementaires

CVSA soumet des commentaires sur la demande de renouvellement d'une pause de repos de 30 minutes du DOE des États-Unis
Le 26 mai 2020, CVSA soumis commentaires à FMCSA sur un nécessaire du Département américain de l'énergie (DOE) pour le renouvellement d'une exemption de pause de 30 minutes. L'exemption actuelle permet aux conducteurs sous contrat du DOE des États-Unis qui transportent des matières radioactives sensibles à la sécurité de satisfaire à l'exigence de pause de 30 minutes avec 30 minutes de «temps de présence» où le conducteur surveille le véhicule mais n'exécute aucune autre fonction de travail. Les commentaires de CVSA ont noté que l'Alliance n'a pas d'opposition à la demande, car il n'y a pas eu d'impact négatif sur la sécurité observé par l'utilisation de cette exemption. Cependant, CVSA a noté que la nécessité de cette exemption est temporaire, car les nouvelles heures de service (HOS) règle finale résoudra ce problème lorsqu'il entrera en vigueur. À ce titre, CVSA a recommandé que la FMCSA n'accorde l'exemption que jusqu'à la date d'entrée en vigueur de la règle finale. De plus, CVSA a demandé que la FMCSA évalue la nécessité de cette exemption et d'autres exemptions de repos de 30 minutes une fois que la règle finale de la SOC est entrée en vigueur.

CVSA soumet des commentaires sur la demande d'exemption Pronto HOS
Le 20 mai 2020, CVSA soumis commentaires à FMCSA sur un demande d'exemption de Pronto.ai Inc. pour permettre aux conducteurs qui conduisent des véhicules utilitaires équipés du système avancé d'assistance à la conduite Copilot by Pronto de conduire pendant 13 heures pendant une période de service de 15 heures chaque jour. Les commentaires de CVSA ont exprimé leur soutien au déploiement d'une technologie de sécurité éprouvée, mais se sont opposés à la demande, car cela augmenterait la probabilité d'exposition d'un conducteur à la fatigue et compliquerait le processus d'application.